Grèce : Sous le vent des CYCLADES      

                     "Tinos, Naxos et Santorin"

                                                                                                                  13 jours

       Partir dans les Cyclades……

 Ce chapelet d’îles battues par la mer Egée, aux criques bleutées ourlées de quelques

chapelles toutes blanches. Les Cyclades, c’est la présence constante de la mer, la mer

immense, turquoise, c’est la terre rude et brune, les maisons au blanc immaculé, des

ruelles croulant sous les fleurs. Des moulins, des pigeonniers et des chapelles par

milliers. C’est aussi de douces balades au fond de vallons bordés d’oliviers, de lauriers

roses sentant le miel. Des balades à travers la campagne ou au bord de ses falaises

fouettées par le vent, la poésie de ces îles surgies de l’eau.

 

    

   Nous partirons  en avion, puis le jour même si possible nous prendrons le bateau

pour notre première croisière dans la mer Egée, vers l’île de Tinos. Après quelques

jours d’immersion dans cette île peu fréquentée par les vacanciers, où nous

randonnerons à travers une campagne ornée de pigeonniers, nous ferons notre

seconde croisière à destination de  l’île de Naxos, la plus grande, la plus fertile, un

paradis pour les randonneurs, toujours en dehors des circuits touristiques les plus

courants. Nous finirons notre séjour dans les Cyclades par la belle Santorin, trop

courtisée peut-être, mais tellement spectaculaire qu’elle nous laissera elle aussi

un souvenir inoubliable. Nous prendrons alors l’avion pour Athènes ou pour la France

directement.

 

 

     Notre programme

Tout d’abord, il nous a fallu choisir , dans l’éventail important des îles des Cyclades,

celles qui sont les plus représentatives et qui permettent les plus belles découvertes

aux courageux randonneurs. Le choix n’a pas été facile car toutes ces îles sont belles

et offrent des particularités attrayantes. Mais nous ne pouvions pas partir sur toutes,

alors…

Alors, nous avons choisi, en premier lieu, des îles qui se prêtent à la randonnée et puis

des îles « coup de cœur ».

 

 Tinos : de J1(ou J2) à J5

Une île « coup de cœur », dont la poésie se dégage petit à petit, quand le randonneur

curieux prend le temps de découvrir sa campagne par d’anciens chemins muletiers,

le long des ruelles de charmants villages de vanniers ou de sculpteurs. Impressions :

la roche brun-noir, la blancheur de la chaux, la densité du bleu océan, et quelques bijoux 

d’architecture rurale : les pigeonniers.

 

 Naxos: de J6 à J10

La plus grande des Cyclades. C’est une île montagneuse où culmine le Mont Zeus

(pas d’inquiétude… le mont Zeus ne fait pas plus de 1004 m d’altitude , et encore,

cela dépend des cartes !!!). Nous nous baladerons au milieu des oliviers, des citronniers ,

des orangers, des lauriers roses à la douce odeur de miel. C’est aussi l’île de belles

plages de sables fins…

 

 Santorin : de J10 à J13

connue pour le spectacle saisissant de ses charmants villages blancs et bleus perchés

au-dessus d’une falaise ocre-rouge, sa caldeira impressionnante  et magnifique. Malgré

la popularité de ce joyau de la mer Égée , et donc malgré le monde, Santorin nous

réserve de grands moments de bonheur. Et aussi, dès que nous quittons les plages et

les endroits les plus fréquentés, de belles randonnées. Nous prendrons un caïque pour

la  visite de la caldeira et de ses ilots (Thirassia et les  deux Kaméni).

 

Attention :le programme peut, éventuellement, être modifié sur place en fonction des

conditions climatiques, des horaires de bateaux, des horaires d’avions.

Votre accompagnateur s’adaptera, au mieux.

                                                     Tarif et Fiche technique sur demande...

                                            Période possible: Printemps, été et l'automne...